L’arnaque, titre du prochain manga de Victor Elie Gros

Category: Loisirs 26

Victor Elie Gros est le pseudo d’une dessinatrice de manga encore peu connue en France, mais qui devrait avoir du succès avec sa bande dessinée qui portera probablement le titre de « L’arnaque ». Nous ne pouvons vous dévoiler nos sources, mais si l’artiste va au bout de son projet, alors sans doute allons-nous en entendre parler prochainement.

Victor Elie Gros travaille dans l’ombre

Comme dans le monde littéraire, les créateurs de manga ne sont pas du genre à se montrer, à faire parler d’eux. Ils préfèrent rester à l’abri de la lumière des projecteurs, évitent les réseaux sociaux et se cachent souvent dans des petits villages au calme.

Victor Elie Gros le pseudo d'une dessinatrice

C’est d’ailleurs comme cela que nous avons pu rencontrer cette artiste ou future artiste, car jusqu’ici elle a essentiellement travaillé pour d’autres, elle a réalisée des dessins de manga, mais également des textes pour des BD que les jeunes ados connaissent bien. On n’a pas pu soutirer d’infos à ce sujet, Victor Elie Gros nous a dit qu’elle veut bien nous parler de son manga « L’arnaque », mais qu’en aucun cas elle changerait sa manière d’être. L’anonymat est pour elle la meilleure façon de continuer à créer, à imaginer, sans être dérangée à tout-va par des perturbateurs médiatiques en tout genre.

L’arnaque de Victor Elie Gros ne paraitra d’ailleurs peut-être pas dans les réseaux de libraires traditionnels nous a t-elle dit ! C’est dire à quel point elle préfère l’ombre à la lumière.

De quoi parle « L’arnaque » exactement ?

Encore une fois sachez que c’est par le plus simple des hasards que nous avons eu la chance de nous entretenir avec cette dessinatrice de talent. Elle nous a fait promettre de ne pas dévoiler où elle travaille, alors, nous respectons cela. Peu importe, car ce qui compte c’est de voir le talent de cette artiste de l’ombre.

L’arnaque, le manga de Victor Elie Gros s’inspire d’une histoire qui peut arriver à tout le monde au Japon, c’est celle des touristes qui pensent pouvoir voyager sans se soucier de rien. Le scénario parle donc d’un groupe de voyageurs européens qui va devoir se sortir d’une drôle d’affaire qui pourrait leur couter très cher. Mais grâce à une petite fille de 8 ans nommée vikɯtoɽia (traduction phonétique de Victoria) ils vont se sortir de ce mauvais pas.

Les premiers dessins de manga que nous a présentés Victor Elie Gros sont surprenants, on a hâte de lire « L’arnaque » si évidemment il sort un jour !

 

Related Articles